La prise de terre

Les ondes électromagnétiques (basses fréquences)

Elle assure une fonction de sécurité par rapport aux risques d’électrocution en cas de défaut d’isolement et permet aussi de neutraliser les champs électriques que peuvent rayonner dans le bâtiment.

Selon la norme (NF C15-100), la résistance de la prise de terre doit être au plus égale à 100 ohms. Ces normes sont établies pour assurer la sécurité par rapport aux risques d’électrocution. Mais pour neutraliser les champs électriques et les tensions parasites une résistance de 50 ohms peut être considérée comme la limite maximale acceptable.

Le choix de l’emplacement du ou des piquets de terre doit se faire avec soin, en fonction du type de sol, des perturbations électriques ambiantes et de l’orientation cardinale.

  • Ne mettez pas le piquet de terre à n’importe quel endroit
  • Pensez à mettre les armatures du béton à la terre

Votre géobiologue pourra vous conseiller utilement

 <- Retour à la page générale pour un autre conseil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *