Plaques vitro-céramiques ou à induction

Les ondes électromagnétiques (basses fréquences)

Les plaques de cuisson: Classement de la  moins dangereuse à la plus dangereuse en matière d’émission d’ondes électromagnétiques), aucune n’est sans risque pour la santé, il faut utiliser les systèmes avec précaution , en lisant les notices d’utilisations.

Dans tous les cas, TRÈS IMPORTANT Le récipient doit être adapté au foyer en taille pour ne pas chauffer l’air ambiant. (C’est encore plus vrai pour le mode électrique)

Gaz ou électricité ?

  • 1) Un foyer au gaz doit être utilisé dans une cuisine ventilée (aération basse et haute non bouchées) : si vous n’êtes pas raccordé au gaz de ville, il y a la corvée des bouteilles, avec un jeu de 2 bouteilles (impossible de tomber en panne, sauf inattention), de plus le system de clipsage est performant.
  • Il préférable de choisir une bonne gazinière (plaques de cuisson au gaz) et changer régulièrement les tuyaux pour éviter les fuites de gaz.
  • AUCUNE EMISSION d’ondes électromagnétiques (basses fréquences)

Dans l’électrique il y a trois grandes technologies, le radiant, l’halogène, l’induction.

La plaque de cuisson VITROCERAMIQUE, on différencie 2 types de technologie pour les plaques de cuisson vitrocéramique :

  • 2) Un foyer radiant est une combinaison de résistances qui chauffent une plaque de cuisson par rayonnement ou par conduction :

20 % de la chaleur est produite par rayonnement ;

80 % par conduction.

Le radiant est parfait pour un mijotage, il possède une certaine inertie avec une montée en température lente.

  • 3) Un foyer halogène fonctionne avec des lampes à filament de tungstène fixées dans un réflecteur, un peu comme pour une lampe.

Le réflecteur concentre l’énergie dégagée par la lampe et la renvoie vers le haut en diffusant une lumière infrarouge, afin de chauffer la plaque de cuisson halogène.

Les lampes s’éteignent lorsque la chaleur maximale voulue est obtenue et se relancent lorsque la chaleur redescend.

L’halogène est fait pour une cuisson vive, la cuisson n’est pas linéaire.

Il est maintenant possible de mixer les foyer prendre 2 radiants et 2 halogènes.

TRÈS PEU D’ÉMISSIONS d’ondes électromagnétiques (basses fréquences)

  • 4) Un foyer à Induction, les casseroles sont chauffées directement par un champ magnétique. Pas de perte à chauffer autre chose, donc économie d’énergie et rapidité de chauffe au moins équivalente au gaz. La plaque autour de la casserole reste froide donc les éclaboussures ne brûlent pas, elles partent avec un simple coup d’éponge sans être obligé de frotter et racler comme un forçat !

Au niveau sécurité il y a aussi un autre avantage, la plaque ne chauffe que s’il y a un récipient. Aucun risque d’oubli pour les étourdis !

Il existe cependant deux inconvénients : l’induction ne fonctionne qu’avec des casseroles en acier ou fonte. Pour savoir si vos ustensiles sont compatibles induction : un aimant doit coller sur le fond. Si ça ne colle pas c’est l’occasion de faire cadeau de quelques ustensiles à votre entourage et de vous faire cadeau de belles casseroles !!!

Le deuxième inconvénient c’est le prix qui a pourtant bien baissé depuis une dizaine d’année, mais cela reste plus cher que les autres technologies.

Autre élément à prendre en compte : pas vraiment conseillé pour les porteurs de pacemaker et les électro-sensibles avec la génération des ondes électromagnétiques.

ÉMISSIONS d’ondes électromagnétiques (basses fréquences)

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

Interrupteur automatiques de champ (IAC)

Les ondes électromagnétiques (basses fréquences)

Ce dispositif s’installe sur le tableau électrique.

Son fonctionnement : lorsqu’il n’y a pas de consommation de courant sur le circuit auquel il est relié, le courant alternatif 220 V est remplacé par un courant continu très faible de quelques volts. Il n’y a donc plus de champ électrique alternatif associé à ce circuit. Si vous ré allumez un consommateur de courant, le circuit est automatiquement réamorcé en 220 V. Attention, la présence d’un simple petit transfo/chargeur sur une prise empêche l’IAC de se mettre en veille.

Un témoin à mettre sur une prise est allumé si vous êtes en 220 V et s’éteint automatiquement quand la consommation de courant est nulle.

C’est une protection recommandée pour le circuit chambre, sans oublier d’y relier les circuits passant dans les cloisons à proximité du lit (alimentant d’autres pièces).

Ou le trouver Sanbiose (69) ou En ligne recherche google

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

La prise de terre

Les ondes électromagnétiques (basses fréquences)

Elle assure une fonction de sécurité par rapport aux risques d’électrocution en cas de défaut d’isolement et permet aussi de neutraliser les champs électriques que peuvent rayonner dans le bâtiment.

Selon la norme (NF C15-100), la résistance de la prise de terre doit être au plus égale à 100 ohms. Ces normes sont établies pour assurer la sécurité par rapport aux risques d’électrocution. Mais pour neutraliser les champs électriques et les tensions parasites une résistance de 50 ohms peut être considérée comme la limite maximale acceptable.

Le choix de l’emplacement du ou des piquets de terre doit se faire avec soin, en fonction du type de sol, des perturbations électriques ambiantes et de l’orientation cardinale.

  • Ne mettez pas le piquet de terre à n’importe quel endroit

  • Pensez à mettre les armatures du béton à la terre

Votre géobiologue pourra vous conseiller utilement

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie