Courant porteur en ligne (CPL)

Les ondes électromagnétiques (hyper fréquences)

Le courant porteur en ligne (CPL) est la solution proposée de plus en plus fréquemment par les fournisseurs d’accès internet sous le nom de freeplug, liveplug et autres xxxplug, ce système utilise le câblage du courant domestique pour transmettre une onde haute-fréquence (de 1,6 à 30 MhZ) permettant de faire communiquer les équipements informatiques.

Malheureusement, ce signal transmis en haute-fréquence sur un câblage non prévu à cet effet transforme l’ensemble de l’installation électrique de l’habitation en antenne géante.

Le nouveau compteur électrique Linky ERDF que l’opérateur veut imposer à la population française a pour but de généraliser le CPL à l’ensemble du réseau électrique français ! Aucune étude sanitaire n’a été lancée.

Pour plus d’informations voir les mesures effectuées par Next-Up sur Linky, elles ne sont pas rassurantes…

DONC A PROSCRIRE restez sur une LIAISON FILAIRE CÂBLE ETHERNET

RETOUR Retour à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

Téléphones mobiles

Les ondes électromagnétiques (hyper fréquences)

  • Limitez la durée de vos communications (6 minutes maximum : temps moyen de l’auto-régulation du corps humain.

  • Utilisez soit la fonction mains-libres, car plus loin de la tête. ou l’oreillette d’origine (PAS DE BLUETOOTH)

  • Une fois en communication audible ne bougez plus.

  • Évitez une utilisation dans un moyen de transport en mouvement (voiture, train, etc…) qui fait augmenter les niveaux d’exposition (réflexion d’ondes dans une cage de Faraday, pics d’intensité dus à une mauvaise réception et au passage d’une antenne-relais à l’autre…).

  • Privilégiez un téléphone avec une faible valeur (Débit d’Absorption Spécifique) plus d’information concernant le DAS… de préférence inférieur à 0,5 W/kg

  • Ne pas recharger votre téléphone dans la chambre

  • Prenez l’habitude de le mettre dans une autre pièce que celle ou vous dormez

RETOUR Retour à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

Kit Oreillettes

Les ondes électromagnétiques (hyper fréquences)

Les kits-oreillettes sont théoriquement très satisfaisants puisqu’ils éloignent le téléphone de la tête. Mais en pratique, le cordon se comporte comme une antenne et si la longueur du cordon correspond à la longueur d’onde portée par le téléphone (ou à un multiple de la longueur d’onde), alors le sommet de l’onde, donc le maximum de l’intensité, atteint le creux de l’oreille, au plus proche du cerveau. En fonction de la disponibilité du réseau et de la technologie de votre téléphone (bi-bande ou tri-bande), vous pouvez être exposé(e) à l’une ou l’autre des 3 fréquences existantes. La longueur de votre cordon d’oreillette risque donc régulièrement de correspondre à la longueur d’onde critique ou à un de ses multiples [X 2] ou [X3], donc théoriquement : 14 cm, 16,5 cm, 28 cm, 33 cm, 42 cm, 49,5 cm, 57 cm, 66 cm…

Il existe cependant un kit-oreillette qui ne présente pas cet inconvénient. Il fonctionne sur le principe du stéthoscope en faisant vibrer une colonne d’air.

Quant aux oreillettes Bluetooth (2400 à 2485 MHz), même si la puissance de leur rayonnement est annoncée plus faible (les données DAS ne sont toutefois pas disponibles !), elle superposent un signal supplémentaire d’une fréquence encore plus élevée… dans le creux de l’oreille.

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

Plaques vitro-céramiques ou à induction

Les ondes électromagnétiques (basses fréquences)

Les plaques de cuisson à induction, qui génèrent de forts champs magnétiques, posent de réels problèmes : il faudrait s’en tenir éloigné de un mètre cinquante. (Elles sont à bannir de vos cuisines)

Les plaques de cuisson en vitrocéramique sont moins polluantes que celles à induction, mais elles émettent quand même des champs magnétiques

En cas ou vous auriez un doute: Les 2 plaques ci-dessus sont déconseillées aux porteurs de stimulateurs cardiaques. et aux porteurs de prothèses électroniques de trop s’approcher de ce type de plaques durant leur fonctionnement (moins de 50 cm environ).

Il préférable de choisir une bonne gazinière (plaques de cuisson au gaz) et changer régulièrement les tuyaux pour éviter les fuites de gaz.

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

Four à Micro ondes

Les ondes électromagnétiques (hyper fréquences)

Un four à micro-ondes est utilisé pour le chauffage rapide d’aliments, par agitation des molécules d’eau qu’ils contiennent sous l’effet d’un rayonnement micro-onde.

  • Examiner votre four à micro-ondes. Si la porte, les charnières, les loquets ou l’écran présentent des signes d’endommagement, il est possible que les fuites de radiations électromagnétiques soient trop élevées.(D’après notre expérience sur le terrain BEAUCOUP FUIT)

  • Ne pas utiliser le four si la porte ne ferme pas ou si elle tordue ou endommagée.

  • Garder la porte et les joints d’étanchéité propres.

  • Respecter les indications du fabricant sur l’utilisation du four à micro-ondes.

  • Contacter un technicien qualifié ou le service après vente pour toutes réparations.

  • Ne jamais insérer d’objet par une ouverture du four ni près du joint d’étanchéité.

Au niveau des aliments, quand un plat cuit aux micro-ondes il est mort c’est à dire que vous devez dépenser de l’énergie pour assimiler une nourriture qui était sensé vous en apporter.

  • Si vous avez le choix, faites une cuisson au four, à la casserole, à la poêle, à la vapeur, une cuisson douce plutôt qu’au four à micro ondes.

si malgré cela vous persistez à utiliser un four à micro ondes

  • N’utilisez pas votre micro-ondes pour cuire des aliments plus de 3 minutes.

  • Sortez de la pièce ou il est en fonctionnement.

  • Pour votre bébé, faites réchauffer le lait à l’aide d’une casserole et non avec un four à micro-ondes.

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

Votre chambre un lieu pour vous reposer

Les ondes électromagnétiques (basses fréquences)

Nous passons en moyenne le tiers de notre vie dans cette pièce en position allongée axe horizontal ou dans notre axe PASSIF (nous subissons) alors que quand nous sommes debout c’est l’axe vertical donc ACTIF (nous pouvons faire face)

La chambre à coucher doit être le plus neutre possible.

  • Pas de téléphone portable de téléphone DECT, de BabyPhone

  • Pas d’ordinateur, pas de WIFI

  • Pas de télévision

  • Pas de lit électrique (qui aurait l’idée de dormir sur une centrale électrique)

  • Pas de lit à Matelas d’eau (qui aurait l’idée de dormir sur une eau stagnante)

  • Pas de miroir (cela capte votre image ou son reflet pendant la nuit) recouvrez le d’un linge

    • Pas de lampe de chevet avec le fil qui est enroulé autour des pieds (l’interrupteur doit couper La phase lorsque vous avez éteint la lampe de chevet)

  • Pas de rallonges électriques qui passent sous ou derrière le lit

Si les prises des chambres sont séparées de l’éclairage faites transiter le circuit par un Interrupteur automatique de champ (IAC).

L’orientation du lit

si c’est possible la tête au nord

Pourquoi simplement pour suivre le soleil. son parcours de la journée est Est-Sud-Ouest, son parcours de la nuit est Ouest-Nord-Est. Si votre lit à la tête au nord la nuit le soleil passe sous votre lit vous êtes donc bercé par une énergie qui favorise le repos et le sommeil.

Choisissez avec soins la qualité de votre sommier et de votre matelas et remplacer les tous les 10 ans (Evitez les premiers prix) Vous passez le tiers de votre vie dessus.

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

Interrupteur automatiques de champ (IAC)

Les ondes électromagnétiques (basses fréquences)

Ce dispositif s’installe sur le tableau électrique.

Son fonctionnement : lorsqu’il n’y a pas de consommation de courant sur le circuit auquel il est relié, le courant alternatif 220 V est remplacé par un courant continu très faible de quelques volts. Il n’y a donc plus de champ électrique alternatif associé à ce circuit. Si vous ré allumez un consommateur de courant, le circuit est automatiquement réamorcé en 220 V. Attention, la présence d’un simple petit transfo/chargeur sur une prise empêche l’IAC de se mettre en veille.

Un témoin à mettre sur une prise est allumé si vous êtes en 220 V et s’éteint automatiquement quand la consommation de courant est nulle.

C’est une protection recommandée pour le circuit chambre, sans oublier d’y relier les circuits passant dans les cloisons à proximité du lit (alimentant d’autres pièces).

Ou le trouver Sanbiose (69) ou En ligne recherche google

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

Tissu de protection

Comment vous protéger

C’est un tissu en polyester compact, métallisé, destiné à la protection des rayonnements électromagnétiques de hautes fréquences (HF) et des champs électriques en basses fréquences.

Ce tissu étant hautement conducteur, il convient de le mettre à la terre à l’aide d’un kit de mise à la terre pour tissu (en option)

il est possible pour les *électrosensibles d’utiliser des balladaquins pour mettre le lit sous protection

*Carl Chatagnon : L’électro-hyper-sensibilité rend hypersensible aux ondes électromagnétiques. Cette maladie touche 5 % des gens dans les pays occidentaux. Cela se traduit généralement par des picotements autour de la bouche et des yeux, mais certaines personnes peuvent ressentir jusqu’à une perte de la concentration et de la mémoire. En général, l’EHS touche davantage les femmes et les personnes dans la cinquantaine. Les jeunes, cependant, commencent à être touchés. Et si on ne fait rien, bientôt 20 % de la population pourrait être concernée. A terme, on risque même la pandémie

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie

La prise de terre

Les ondes électromagnétiques (basses fréquences)

Elle assure une fonction de sécurité par rapport aux risques d’électrocution en cas de défaut d’isolement et permet aussi de neutraliser les champs électriques que peuvent rayonner dans le bâtiment.

Selon la norme (NF C15-100), la résistance de la prise de terre doit être au plus égale à 100 ohms. Ces normes sont établies pour assurer la sécurité par rapport aux risques d’électrocution. Mais pour neutraliser les champs électriques et les tensions parasites une résistance de 50 ohms peut être considérée comme la limite maximale acceptable.

Le choix de l’emplacement du ou des piquets de terre doit se faire avec soin, en fonction du type de sol, des perturbations électriques ambiantes et de l’orientation cardinale.

  • Ne mettez pas le piquet de terre à n’importe quel endroit

  • Pensez à mettre les armatures du béton à la terre

Votre géobiologue pourra vous conseiller utilement

RETOUR à la page générale pour un autre conseil de la FFG – Fédération française de Géobiologie